logo.jpg

TRIBUNE. L'imposture laïque de Marine Le Pen

Catégorie
REVUE DE PRESSE
Date
jeudi 4 mai 2017

L'avocat Richard Malka dénonce dans le JDD l'imposture laïque de Marine Le Pen.

"Je me suis exprimé, avant le premier tour et dans les colonnes de ce journal, sur les doutes que pouvait inspirer M. Emmanuel Macron quant à son approche de la laïcité. Doutes nourris par les ambiguïtés de ses discours. A ce jour, ils persistent.

En revanche, il n'y a aucune hésitation possible s'agissant de Mme Le Pen. Sa laïcité est une imposture, une récupération cynique d'une idée dérobée à une gauche qui, pour partie, a détourné le regard lors de ce cambriolage, oubliant même de porter plainte.

Comment se prétendre laïc quand le numéro 2 de son parti, M. Philippot, alors candidat aux régionales dans le Grand Est, défendait avec virulence le maintien du concordat en Alsace-Moselle, ce qui est exactement le contraire de la laïcité?

"Une experte en matière d'accommodements raisonnables"

Comment le prétendre quand sa nièce, députée de son parti, prétend que "si l'on ne vibre pas au sacre des rois de France, on n'est pas français" ou que le mariage religieux devrait être reconnu en dehors du mariage civil?

Comment oser l'invoquer quand Bruno Gollnisch, député européen et membre du bureau politique du Front national, militait ardemment contre l'interdiction du voile islamique à l'école? Oui, contre. Au nom de la liberté religieuse.

Le tropisme religieux, toujours, qui a conduit son père, qui l'a faite reine de son parti, à se déclarer Charles Martel plutôt que Charlie Hebdo et ses blasphémateurs assassinés.

Autant de compromissions sur ce sujet, avec ses proches et ses principaux collaborateurs, en font une experte en matière d'accommodements raisonnables. Mme Le Pen n'a aucune leçon de laïcité à donner à quiconque et aucun laïc ne saurait voter pour elle sans tourner le dos à ce qu'il croit. Sa laïcité de circonstance n'est qu'un attrape-électeur instrumentalisé pour exclure, là où cette valeur constitue le plus formidable outil d'intégration dont dispose la République. En ce sens, elle est le pire fossoyeur de la valeur qu'elle prétend défendre."

Source : http://www.lejdd.fr/politique/tribune-limposture-laique-de-marine-le-pen-3316091

 
 

Toutes les Dates

  • jeudi 4 mai 2017