Déclarations de France et du Monde

Pour beaucoup, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 fonde le socle juridique du principe de laïcité. En promouvant la liberté de conscience, elle encourage tous les citoyens à s’émanciper et à
Dans son article 10, elle proclame la liberté religieuse : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » Premier pas vers une émancipation qui ne vaudra, dans un premier temps que pour les catholiques et protestants.
Dans son article 3, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen « laïcise » la souveraineté de l’État en affirmant que celle-ci provient non plus d’un droit divin mais de la Nation. Le pouvoir est ainsi désacralisé.
Vous trouverez, ci-dessous, des textes de déclarations qui ont comptés pour l’émancipation des hommes et des femmes ainsi que pour l’accroissement de nos libertés. Ces textes garantissent aujourd’hui nos droits fondamentaux.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de 1791

Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948

Déclaration des droits de l'enfant (ONU) du 20 novembre 1959

Déclaration Universelle des Droits de l'Animal de 1978 (Unesco)

Déclaration universelle de l'Unesco sur la diversité culturelle de 2001

Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme de 2005 (Unesco)

Déclaration de Montréal du 17 mars 2007 portant sur la diversité culturelle

Convention européenne des droits de l'homme