logo.jpg

L'universalisme républicain

CYCLE LA RÉPUBLIQUE EST LAÏQUE
Date: 12 Fév 2019 19:00

Lieu: Conférence  |  Ville: Paris, France

L’universalisme renvoie à l’idée de l’existence d’une unité du genre humain, au-delà de la diversité culturelle de l’humanité. Sur un plan normatif, il désigne également une philosophie politique ayant pour finalité d’octroyer à tous les citoyens d’une même nation des règles, des valeurs, des principes communs, sans distinctions relatives à des particularités culturelles, religieuses ou philosophiques. L’universalisme républicain français apparaît comme un héritage de la philosophie des Lumières. Un des enjeux majeurs du combat contre l’Ancien Régime est en effet l’opposition à un système caractérisé par les privilèges, les particularismes et les inégalités, pour tendre vers un État de droit pour tous les citoyens. Il existe une quasi-consubstantialité de la Révolution française et des principes universalistes consacrés par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789). Fonder une République « une et indivisible » est un objectif majeur des législateurs révolutionnaires qui cherchent à unifier la nation et le territoire français. Leur action donne lieu, notamment sous l’influence des Jacobins, à la condamnation des particularismes corporatifs, législatifs, religieux, régionaux ou encore linguistiques.

Ce principe d’universalisme est particulièrement mobilisé sous la IIIème République pour inspirer un régime égalitaire, œuvrant en théorie à intégrer tous les citoyens dans une même nation, quelles que soient leurs caractéristiques et leurs origines. Par la loi du 16 juin 1881 du ministre de l’Instruction publique Jules Ferry, l’enseignement primaire public devient gratuit et obligatoire. L’année suivante, la loi du 28 mars 1882 impose un enseignement laïque dans les établissements publics. Au-delà de l’école, l’idéologie républicaine et le principe d’égalité citoyenne sont stimulés par la modernisation de la France, le développement de la vie démocratique et le sentiment patriotique. L’universalisme est inséparable du principe de neutralité, tel qu’il fut énoncé dans la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État. À cette même époque, et paradoxalement, la colonisation elle-même conforte le discours universaliste de la République. C’est en effet au nom de l’exportation des bienfaits d’une France qui se veut « généreuse », « émancipatrice » et investie d’une mission historique, que sont menées les conquêtes territoriales. Les conséquences des deux guerres mondiales contribuent par la suite à renforcer les discours autour de l’unité nationale, de l’égalité des droits et des devoirs des citoyens.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en réaction au régime de Vichy et au nazisme, la France renoue avec l’universalisme par l’application du programme du Conseil national de la Résistance (rétablissement de la démocratie et du suffrage universel, création de la Sécurité sociale...). L’universalisme républicain comporte par ailleurs des limites conceptuelles. Le discours universaliste apparaît comme un ensemble de normes, de principes et de valeurs, qui sont un héritage culturel et politique, porté par la population majoritaire et érigé en modèle pour tous. Défendre l’universalisme revient donc à privilégier une vision du monde qui est le fruit d’une histoire et de rapports de force.


Philippe Foussier est diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Paris et titulaire d’un 3ème cycle en études stratégiques et politiques de défense. De 1995 à 2017, il a été rédacteur en chef de Communes de France, mensuel puis hebdomadaire et trimestriel destiné aux élus locaux puis journaliste indépendant. Il occupe, entre 2017 et 2018, la fonction de Grand maître du Grand orient de France.

 

Téléphone
01.40.60.86.00
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet
Tarifs :
Entrée libre sur réservation
Adresse
72 Avenue Félix Faure
75015 Paris, France

 

Google Maps


 

Toutes les Dates


  • 12 Fév 2019 19:00