Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

CINÉ-CITOYEN : PLANÈTE CHEFS, JUAN ARBELAEZ

CINÉ-DÉBAT
 Inscriptions closes
 
25
Date: 26 Fév 2020 19:00

Ciné-Citoyen : Planètes Chefs - Juan Arbelaez - documentaire de Stéphane Carrel (52') - 2019

Planète Chefs est une série écrite par Camille Labro, Stéphane Carrel et Antoine Coursat, réalisée par Stéphane Carrel et Antoine Coursat.

Cette série documentaire se propose de partir à la rencontre de nouveaux chefs créatifs qui ont puisé dans leurs deux cultures culinaires, d’origine et d’adoption, pour n’en faire qu’une seule, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Nous les découvrons d’abord dans leur vie d’aujourd’hui, leur ville, leur quartier, leur restaurant, leur cuisine – avec leurs clients, leur brigade, leur mentor… Ils racontent leur arrivée en France, le parcours qu’ils ont dû mener pour arriver là où ils sont.

Ils nous font partager leur vision de la cuisine française, revisitée par l’influence de leur pays natal. Nous découvrons la palette de leurs produits d’origine, dans lesquels ils puisent sans cesse pour réveiller la cuisine de l’Hexagone. Et pour aller plus loin dans leur intimité, nous partons également avec eux sur les traces de leur enfance, à la naissance de leur goût culinaire, dans leur pays de naissance. Un retour aux sources, où ils se livrent pour laisser percer le secret de leur histoire, tout en se muant en guide pour nous faire découvrir les lieux et les gens qui ont profondément inspiré leurs cuisines.

Chaque film est une rencontre intime avec ces chefs qui se racontent, qui se souviennent comment ils ont, un jour, décidé de devenir cuisiniers et de quitter leur pays pour rejoindre la nation de la gastronomie, celle où l’on parle de nourriture en mangeant.

Ils ont travaillé dur, enchainé stage après stage chez les chefs qui les faisaient rêver enfant. Ils se sont acharnés pour comprendre toutes les nuances de l’art culinaire tricolore, ses techniques et ses recettes, pour finir par y ajouter leur couleur natale.

Juan Arbelaez, Le bolide colombien

Il n’a pas encore 30 ans, mais Juan Arbelaez peut déjà se targuer d’un incroyable parcours, avec cinq restaurants au compteur aux quatre coins de Paris et de sa banlieue. Il est né à Bogota, d’un père avocat et d’une mère multiactive. Il est arrivé en France en 2007, sans un sou en poche, avec la ferme intention de se lancer dans la gastronomie, parce que « la France, c’est un pays où la cuisine semble occuper autant de place dans l’esprit des gens que la religion en Colombie ». Aussi têtu qu’acharné, il fait le pied de grue des jours et des nuits durant devant l’Ecole de Cuisine Cordon Bleu, jusqu’à convaincre le directeur de lui donner sa chance. Il se déclare prêt à tout faire, « des mises en place au nettoyage des toilettes ». Enrôlé, il travaille d’arrache-pied, rembourse le coût de ses études en faisant l’assistant dans les cours qu’il ne prend pas, et finit premier au concours de fin d’année. Une ascension fulgurante qui lui ouvre les portes, pour son apprentissage, des plus grands restaurants de l’hexagone, à commencer par l’établissement triple-étoilée de Pierre Gagnaire. Il enchaine avec le Georges V auprès d’Eric Briffard, puis le Bristol avec Eric Fréchon, où il se familiarise avec la rigueur, l’exigence, les découpes parfaites, tout en déplorant le gâchis de certains aliments. « Je n’oublie pas que chez moi, beaucoup de gens meurent encore de faim. » En 2012, il participe à la 3e saison de Top Chef qui, bien qu’il ne sorte pas gagnant, contribue à accroître sa notoriété. En 2013, soit à peine 5 ans après avoir mis les pieds en France, il ouvre son premier restaurant Plantxa, à Boulogne-Billancourt, à l’image de sa personnalité en ébullition perpétuelle. Un « bistrot gastro » rock’n roll aux fresques street art qui vivifie le quartier et réjouit les palais, avec des assiettes modernes, créatives, libres.

Hyperactif, le cuisinier poursuit sa route à toutes vapeurs et ouvre, consécutivement et avec divers associés : le restaurant Maya à Ville-d’Avray, Levain à Boulogne-Billancourt, Yaya à Saint-Ouen et enfin Vida, dans le 10ème à Paris, le dernier né.

Malgré son ascension fulgurante, Juan Arbelaez garde la tête sur les épaules : « Tout cela pourrait faire tourner la tête, mais restons lucides : on ne sauve pas des vies en cuisant de la volaille ou du poisson. »

À l’issue de la projection vous pourrez échanger avec Juan Arbelaez et Stéphane Carrel.

Événement en partenariat avec l’association DLP15

 

Téléphone
0140608600
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet
Tarifs :
Gratuit sur réservation

 

Toutes les Dates


  • 26 Fév 2020 19:00