Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

POLITIQUES DE ‘’L’ÉTRANGER’’ : SUBORDINATION ET RÉSISTANCE

Territoires, exils et migrations
Date: 19 Nov 2020 18:30

Les étrangers venus des régions les plus pauvres du monde et/ou poussés loin de chez eux par les guerres, sont généralement perçus à travers des catégorisations issues de l’action de l’État, plus rarement comme des sujets politiques. Les catégories du demandeur d’asile, du réfugié et du débouté, participent d’un tri des populations, pouvant conduire à leur protection ou à leur expulsion. Face à ces politiques émanant des États et des dispositions du droit international, des mouvements s’organisent, dans lesquels les étrangers font valoir leur existence collective et formulent des revendications.  Nous tenterons de proposer des pistes, historiques et politiques, pour réfléchir à ces logiques adverses de subordination et de résistance aux politiques instituées. Les mouvements des sans-papiers et des gilets noirs en France, les luttes des expulsés dans leurs pays d’origine, la politisation des réfugiés dans les camps, viendront illustrer cette réflexion sur la politisation par les marges.

 

Clara LECADET est anthropologue, chargée de recherche au CNRS. Elle travaille sur les conséquences des mesures d’expulsion d’étrangers en situation irrégulière vers l’Afrique, sur la période post-expulsion, et sur le passage à l’action collective des expulsés par le biais d’associations auto-organisées. Les expulsions sont ainsi analysées comme des facteurs de transformation sociale et politique dans les pays de renvoi des immigrés. Elle s’intéresse également à la manière dont la politisation des réfugiés à l’intérieur des camps a eu tendance à être occultée dans l’histoire des camps de réfugiés par le Haut-Commissariat pour les réfugiés. 

Elle est l’autrice du Manifeste des expulsés. Errance, survie et politique au Mali (PUFR, 2016). Elle rédige actuellement un ouvrage provisoirement intitulé Expulsés camarades, à paraître aux Éditions de la maison de sciences de l’homme. 

 

Places disponibles
114
Nombre de places
120
Téléphone
0140608600
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet
Tarifs :
Gratuit sur réservation

 

Toutes les Dates


  • 19 Nov 2020 18:30